Le CNE a ouvert en ce début d’année un groupe de travail « Pourquoi les produits sont-ils emballés ainsi ? ».
Explications de Michel Fontaine, Président.
46_Pic01Le CNE a pu lire çà et là des commentaires sur les emballages qui sont autant d’approximations, d’idées reçues voire parfois de contrevérités. Certains de ces commentaires peuvent induire les citoyens consommateurs en erreur or le rôle du CNE en tant qu’experts de l’emballage est de faire en sorte que l’ensemble des parties prenantes aient les bonnes informations.
Ce travail est donc un recueil d’informations factuelles qui expliquent POURQUOI les EMBALLAGES sont CE QU’ILS SONT. Cela aurait pu s’appeler « L’emballage pour les Nuls © » si nous avions voulu parodier une collection de livres bien connue.
Notre ambition est très simple : EXPLIQUER, être didactique.

Faire comprendre que l’emballage autour d’un produit n’est pas là par hasard.

Il est au carrefour de 2 besoins :

  • Le besoin de mettre à disposition un produit destiné à être ensuite consommé ou utilisé dans un environnement culturel et concurrentiel donné.
  • Le besoin d’assurer l’ensemble des fonctionnalités nécessaires au produit, c’est-à-dire conserver/transporter/faciliter l’utilisation/informer/…

Il est possible que certaines parties prenantes estiment que le produit lui-même que l’on va étudier ne devrait pas exister tel qu’il est. Exemple : l’eau embouteillée vis-à-vis de l’eau du robinet : Ce débat peut exister, mais ce n’est pas l’objet de ce document.

 

Le besoin d’emballer (justifié ou non aux yeux de certains) existe puisqu’il y a un marché et il nous appartient d’expliquer simplement les raisons qui ont présidé à la conception des emballages utilisés.

 

Raisons multiples qui tiennent aux habitudes de consommation des habitants, aux possibilités techniques et économiques des outils industriels, à la nécessité de conserver et transporter les produits, aux évolutions des qualités des matériaux, aux réglementations, ….

 

La méthodologie employée pour élaborer ce document nous amène à faire un focus sur des produits emballés de la vie de tous les jours (les fameux « dix marchés »[1]) car ce sont ceux que le consommateur citoyen voit et manipule chaque jour.
Mais tous les autres types d’emballages seront également traités car il faut rappeler que les emballages ménagers ne représentent en tonnage que 50% du gisement total (hors palettes).


[1] Les emballages ménagers de dix marchés de grande consommation: évolution 1997-2009, CNE, juillet 2012.

Juin 2013

Avant propos

Le CNE a ouvert en ce début d’année un groupe de travail « Pourquoi les produits sont-ils emballés ainsi ? ». Explications de Michel Fontaine, Président. Le CNE a […]
Juin 2013

Interview de Fabrice Peltier, président de l’INDP

A l’origine de la création des emballages, les designers ont fait leur entrée au CNE, en avril dernier. Fabrice Peltier, le président de l’Institut National du […]
Juin 2013

Interview de Jean-Marc Doré, Président fondateur du GEPPIA

Créé fin 2005, le Groupement des équipementiers du process et de packaging de l’industrie agro-alimentaire et non alimentaire a rejoint le Conseil National de l’Emballage (CNE) […]
Juin 2013

Produits en vrac, Produits préemballés

Les produits ont, de tout temps, été proposés à la vente en vrac qu’ils s’agissent de fruits et légumes, de produits de boucherie/charcuterie au détail, de […]