Le critère de l’acceptabilité de l’emballage, notamment par les consommateurs, est souvent perçu comme uniquement subjectif. La notion d’acceptabilité est toutefois citée en référence par le code de l’environnement français et dans les textes officiels européens.

Le CNE considère que le critère de performance de l’emballage « acceptabilité pour le consommateur » peut être, comme pour le produit, objectivé et documenté par une analyse fonctionnelle, en distinguant la phase d’achat de la phase de consommation du produit.

Télécharger : Acceptabilité

Oct 2010

L’acceptabilité de l’emballage pour le produit, pour le consommateur et pour l’utilisateur

Le critère de l’acceptabilité de l’emballage, notamment par les consommateurs, est souvent perçu comme uniquement subjectif. La notion d’acceptabilité est toutefois citée en référence par le […]
Juin 2010

L’acceptabilité de l’emballage pour le produit, pour le consommateur et pour l’utilisateur

Le critère de l’acceptabilité de l’emballage, notamment par les consommateurs, est souvent perçu comme uniquement subjectif. La notion d’acceptabilité est toutefois citée en référence par le […]
Oct 2009

Prise en compte des exigences liées à l’environnement dans la conception et la fabrication des emballages

Guide pratique visant à faciliter l’application, par les acteurs professionnels de la chaîne emballage, des dispositions des directives européennes, transposées désormais dans notre pays par le […]
Sep 2009

Qualification et appréciation du suremballage

Convient-il de bannir le suremballage ? Le terme évoque une forme d’emballage supérieure aux besoins, première manifestation du « trop d’emballage » et symbole, pour certains, […]