Actualités

Antoine JAMBARTEn tant qu’heureux fondateur, pouvez-vous nous présenter Boomerang Conseil en quelques mots ?

Boomerang Conseil se spécialise dans l’accompagnement des entreprises – et des associations comme le CNE – dans la compréhension et l’utilisation des médias et réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram, YouTube, etc.)

Et ce à des fins de business : Développer la visibilité de l’entreprise, influencer un marché donné, recruter des employés, fidéliser et développer la clientèle (ventes croisées), conquérir de nouveaux comptes.

Et il s’agit de transfert de compétences, donc de Formation et de Conseil. Nous ne gérons pas les réseaux sociaux à la place de nos clients ; nous les rendons capables de le faire par eux-mêmes.

Boomerang Conseil compte, 2 ans après son lancement, plusieurs dizaines de clients. Tous les types d’entreprises sont représentés. Nous intervenons partout en France surtout dans le BtoB (industries, cabinets de conseil…) mais également dans le BtoC (commerces, boutiques)

De toute évidence, le monde bouge, les réseaux sociaux s’affirment comme un média incontournable, pouvez-vous donner votre point de vue sur l’importance de ces derniers pour une communication impactante ?

Les réseaux sociaux ne constituent pas – du moins pas encore – le « canal suprême » appelé à remplacer tous les autres.

Mais décider en 2016 de ne pas les utiliser, c’est un peu comme décider en 2005 ne pas avoir de site Internet. Parce que l’influence sur le Web s’est déplacée du site internet vers les réseaux sociaux. La plupart des gens considèrent désormais – de manière il est vrai plutôt inconsciente – que le Web est d’abord synonyme d’applications et d’écosystèmes réseaux sociaux.

Un retournement, de ce point de vue, s’est opéré ces dernières années.

Y être intelligemment, sur ces réseaux sociaux, c’est décider d’y être actif durablement et régulièrement, et surtout en connexion avec les acteurs incontournables de votre secteur d’activité. Par exemple : vous êtes connecté à tel journaliste influent de votre métier, et vous parvenez à en faire votre allié. S’il vous ReTweete (sur Twitter), c’est à dire s’il relaie votre message, alors vous touchez potentiellement tout son réseau d’abonnés, qui se trouve être votre cible. Et donc vous déclenchez une influence potentielle bien ciblée, même si vous n’avez vous-même que très peu de contacts sur Twitter

En quelques mots, quels conseils avisés pouvez-vous donner au CNE pour une plus grande visibilité ?

Principalement :

Chercher à durer. Le CNE part pour un marathon. Les réseaux sociaux feront – et doivent – faire partie des habitudes de tous les jours, sur le long terme. En d’autres termes, les réseaux sociaux efficaces, c’est comme le brossage des dents : C’est tous les jours.

  • Chercher à étonner. Ne pas parler des emballages de manière trop convenue ou trop « corporate », vous allez devoir identifier et exploiter des angles propres à capter l’attention de nos cibles, puis de la garder en connexion active et surtout interactive.
  • Répartir les rôles. Qu’une seule personne dans l’équipe s’occupe des réseaux sociaux, et que les autres n’y jouent aucun rôle serait une mauvaise idée. Les réseaux sociaux efficaces, c’est un sport d’équipe.

L’emballage est souvent perçu comme un objet mystérieux, méconnu du grand public et parfois dénigré, en quoi l’usage des réseaux sociaux permettrait il au CNE de faire la démonstration que nos sociétés modernes ont besoin d’un minimum d’emballage.

Les réseaux sociaux constituent un excellent canal d’évangélisation « soft » C’est du « Marketing de Permission » optimal (cf. Seth Godin https://fr.wikipedia.org/wiki/Permission_marketing)

Vous allez pouvoir définir des messages clé (comme, effectivement, que l’emballage rime avec hygiène, mais aussi avec design et plaisir, etc.) et se servir de Facebook, Twitter, LinkedIn comme de canaux de distribution.

Et ce avec une logique de diffusion « goutte à goutte » : Des messages courts et très concis, souvent sous forme visuelle, mais transmis régulièrement et sur la durée. Et qui appelleront – c’est le but, déclencher de la viralité – des réactions, des commentaires, des échanges.

Un mode de communication forcément perçu comme beaucoup moins agressif que, par exemple, le traditionnel sport de pub à la TV ou à la radio…

Quelles sont les préoccupations majeures concernant les emballages ? Le CNE peut-il être légitime à documenter certaines de ces préoccupations ? 

Selon ma compréhension, les préoccupations autour des emballages sont désormais, essentiellement, d’ordre environnemental, écologique.

Le CNE est à l’évidence au cœur du sujet. Il connaît à fond ce secteur, ce métier de l’emballage. Il s’exprime au nom de ses adhérents qui pourront eux aussi profiter de l’influence que le CNE se créera sur les réseaux sociaux !

Voulez-vous évoquer un autre sujet que vous souhaiteriez développer dans cette newsletter ?

 Eh bien, en tant que jeune entrepreneur (enfin pas si jeune que ça, j’ai 45 ans et Boomerang Conseil est en fait ma 3ème entreprise) désireux de développer sa structure, de ne pas hésiter à nous contacter : www.boomerang-conseil.fr – 07 77 20 62 05

Boomerang Conseil est également Organisme de Formation, donc des prises en charge des formations sont possibles.

Mar 2016

Entretien avec Antoine JAMBART – Boomerang Conseil

En tant qu’heureux fondateur, pouvez-vous nous présenter Boomerang Conseil en quelques mots ? Boomerang Conseil se spécialise dans l’accompagnement des entreprises – et des associations comme le […]
Mar 2016

Entretien avec Christian Le BRET – président fondateur des Produits de l’Année

Pouvez-vous nous présenter Les Produits de l’Année en quelques mots ? Créés en 1987, les Produits de l’Année sont présents dans plus de 45 pays et concernent […]
Fév 2016

OUVERTURE D’UN NOUVEAU GROUPE DE TRAVAIL

Le CNE ouvre un nouveau Groupe de Travail le jeudi 17 mars prochain : « L’Emballage pour tous les âges». Merci à tous ceux qui souhaitent contribuer à l’intelligence collective de […]
Fév 2016

Les lauréats du concours Emballé 3.0 -2016

Le Conseil National de l’Emballage (CNE) a remis les prix de son concours Emballé 3.0 lors d’une cérémonie le 11 février 2016. La cérémonie réunissait une […]